Échelles psychométriques

Acceptabilité des technologies

Echelle :eHealth acceptability scale

Mesure : Acceptabilité des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC)
Présentation : instrument approprié pour une utilisation auprès d'adultes français pour évaluer l'acceptabilité d'une TIC après une courte présentation ou dans les premières phases d'usage. La version française de l'eHealth acceptability scale comporte 22 items et mesure sept dimensions : (a) la performance attendue (3 items), (b) l'effort attendu (4 items), (c) l'influence sociale (3 items), (d) les conditions facilitatrices (3 items), (e) la motivation hédoniste (3 items), (f) la valeur marchande (3 items), et (g) les habitudes (3 items). Les questions sont présentées sous une échelle de Likert en sept points allant de (1) "pas du tout d'accord" à (7) "tout à fait d'accord".
Validation : Hayotte, M., Thérouanne, P., Gray, L., Corrion, K., & d’Arripe-Longueville, F. (2020). The French eHealth Acceptability Scale Using the Unified Theory of Acceptance and Use of Technology 2 Model : Instrument Validation Study. Journal of Medical Internet Research22(4), e16520https://doi.org/10.2196/16520
Type : autoquestionnaire
Public : adulte
Utilisation : recherche clinique / comparaison de groupes
Passation : 10 minutes
Modalités d’analyses : Cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global d'acceptabilité de la technologie, ou en score détaillé sur chaque sous-échelle.

Amitié

Echelle : SFQS

Mesure : Qualité de la relation avec l'ami en sport
Présentation : instrument approprié pour une utilisation auprès d’enfants et d’adolescents français, pratiquant du sport en clubs ou en cours d’éducation physique et sportive. La version française du SFQS comporte 22 items et mesure sept dimensions : (a) les choses en commun (4 items), (b) la loyauté (2 items), (c) l’intimité (2 items), (d) le compagnonnage et les jeux plaisants (4 items), (e) le soutien et l’amélioration de l’estime de soi (4 items), (f) la résolution de conflits (3 items), (g) le conflit (3 items). Les questions sont présentées sous d’une échelle de Likert à six degrés (1) pas vrai à (6) très vrai.
Validation : Scoffier, S., Maïano, C., & Arripe-Longueville, F. (d’) (2009). Factor validity and reliability of the sport friendship quality scale in a French adolescent sample. International Journal of Sport Psychology, 40, 324-350. [IF = 0.627]
Type : autoquestionnaire
Public : enfant et adolescent
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 10 minutes
Modalités d’analyses : seule la sous-échelle conflit comprend trois items inversés (n°6, 12, 18). Cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global de qualité de l’amitié en sport ou en score détaillé sur chaque sous-échelle.

Autorégulation des affects

Echelle : EARAS (Echelle de Mesure de l'Efficacité AutoRégulatrice des Affects en Sport)

Mesure : Échelle de Mesure de l’Efficacité AutoRégulatrice des Affects en Sport
Présentation : ce questionnaire est composé de 17 items, répartis en deux sous-échelles composées de respectivement 5 items (affects positifs) et 12 items (affects négatifs). Les questions sont présentées sous une échelle de Likert en six points allant de (1) « Pas du tout capable » à (6) « Tout à fait capable ».
Validation : Corrion, K., Scoffier-Mériaux, S., & Arripe-Longueville, F. (d’). (2016). Développement et Validation en Langue Française de l’Echelle de Mesure de l’Efficacité AutoRégulatrice des Affects en Sport (EARAS). Psychologie Française, 61(4), 319-332.
Type : auto-questionnaire
Public : adolescents, adultes
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 5 minutes
Modalités d’analyses : cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global des capacités d’autorégulation des affects ou en score détaillé sur chaque sous-échelle (affects positifs et négatifs)

Buts d'accomplissement

Echelle FAGQSE (French Achievement Goals Questionnaire for Sport and Exercise

Mesure : Echelle mesurant les Buts d’accomplissement en sport et à l’exercice
Présentation : La version française du FAGQSE comporte 12 items, avec 4 sous échelles mesurant 4 buts d’accomplissement : buts d’approche de la performance, buts d’évitement de la performance, buts d’approche de la maîtrise, et buts d’évitement de la maîtrise. Les questions sont présentées sous une échelle de Likert en cinq points allant de (1) « Pas du tout d’accord » à (5) « Tout à fait d’accord ».
Validation : Riou, F., Boiché, J., Doron, J., Ahmed-Jérôme, R., Corrion, K., Ninot, G., Arripe-Longueville, F. (d’)., & Gernigon., C. (2012). Development and Validation of the French Achievement Goal Questionnaire for Sport and Exercise. European Journal of Psychological Assessment, 28, 313-320.
Type : autoquestionnaire
Public : adolescent - adulte
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 10 minutes
Modalités d’analyses : cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global des buts d’accomplissement ou en score détaillé sur chaque sous-échelle.

Comportements alimentaires

Echelle : SREASS

Mesure : Capacité d'autorégulation des comportements alimentaires en sport
Validation : Scoffier, S., Paquet, Y., Corrion, K, & Arripe-Longueville, F. (d’) (2010). Development and validation of the french self-regulatory eating attitude in sports scale (SREASS). Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sport, 20, 696-705.
Présentation: l’instrument est composé de 16 items et cinq sous-échelles, se référant à des contextes spécifiques influençant le contrôle des comportements alimentaires des athlètes : (a) de tentation liée à la nourriture ; (b) d’affects négatifs; (c) d’interactions sociales ; (d) d’absence de stratégies compensatoires ; (e) d’absence d’anticipation des conséquences pour la performance. Les questions sont présentées sous d’une échelle de Likert à six degrés (1) pas du tout à (6) totalement.
Type : autoquestionnaire
Public : adulte
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 10 minutes
Modalités d’analyses : cet outil comprend 2 Items inversés n° 2 et 9. Cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global d'autorégulation des comportements alimentaires en sport ou en score détaillé sur chaque sous-échelle. Il n’y a pas de score significatif déterminé permettant de diagnostiquer une autorégulation des comportements alimentaires en sport satisfaisante ou insatisfaisante.

Echelle : VSSR

Mesure : Self virtuel - Mesure expérimentale de la capacité d'autorégulation des comportements alimentaires en sport
Présentation : interface virtuelle permettant de choisir la composition des cinq repas possibles sur une journée parmi de nombreux aliments. LeSelf Virtuel n’évoque pas de quantités caloriques mais utilise uniquement des termes de contenants (e.g., verre, bol, cuillère à soupe). La perception de la quantité de chaque aliment choisi par les sujets est donc basée sur leurs propres habitudes alimentaires, au travers de quantités évaluées à partir d’un contenant. Chaque aliment est représenté par une photographie à titre indicatif.
Validation : Scoffier, S., Gernigon, C., Billi, C. & Arripe-Longueville, F. (d') (2012). Development and Preliminary Validation of a New Instrument to Assess Eating Behaviors: The Virtual Self-Service Restaurant (VSSR). Science et Sports, 28, 143-145.
Type : autoquestionnaire
Public : adolescent - adulte
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 12 minutes
Modalités d’analyses : cette interface permet d’évaluer : (a) le métabolisme basal des individus, considéré à partir de l’équation de Black, Coward, Cole et Prentice (1996) ; (b) la dépense énergétique due à l’activité sportive (i.e., nombre d’heures pratiquées d’une activité spécifique) par rapport aux mesures anthropométriques du sujet, considérée à partir des calculs diététiques effectués par Duchesne ; (c) la dépense énergétique globale. Suite aux choix relatifs aux apports alimentaires d’une journée, l’interface permet d’évaluer l’apport énergétique global. Toutes ces données permettent ensuite de calculer la différence entre la dépense et l’apport énergétique et, la répartition de l’apport alimentaire au cours de la journée. Le calcul de la différence entre l’apport et la dépense énergétiques permet de mettre en évidence l’autorégulation des comportements alimentaires. Si l’apport et la dépense énergétiques sont équilibrés, le niveau d’autorégulation des comportements alimentaires sera optimal ; plus cette différence apport/dépense énergétique est déséquilibrée, moins l’autorégulation des comportements alimentaires sera optimale. Il n’y a pas de score significatif déterminé permettant de diagnostiquer une autorégulation des comportements alimentaires en sport satisfaisante ou insatisfaisante.

Echelle : LOCSCAS

Mesure : Échelle Multidimensionnellede Locus de Contrôle Spécifique aux Comportements Alimentaires des Sportifs
Présentation : L’échelle finale se compose donc de 20 items, cinq pour chacune des quatre sous-échelles : (a) «Interne », (b) « Entraîneurs, amis », (c) « Famille, parents » et (d) « Chance ». La dimension « Interne » reflète la relation qu’établit l’individu entre ses comportements et le fait de manger ou non équilibré ; la dimension « Entraîneurs, amis » représente l’influence des comportements des ces derniers sur les comportements alimentaires des individus ;la dimension « Famille, parents » fait référence à l’influence des comportements de ces derniers sur les comportements alimentaires et finalement la dimension « Chance » illustre l’influence des facteurs externes comme la chance ou le hasard sur les comportements alimentaires. La consigne apparaissant sur le questionnaire était : « pour chacune des 20 propositions présentées ci-dessous, indiquez votre degré d’accord, en choisissant entre 4 possibilités : 1 : pas du tout d’accord, 2 : pas d’accord, 3 : d’accord, 4 : tout à fait d’accord ».
Validation : Paquet, S., Scoffier, S., & Arripe-Longueville, F. (d’) (2016). Etude de la Validité Interne et Externe d’une Échelle Multidimensionnelle de Locus de Contrôle Spécifique aux Comportements Alimentaires des Sportifs (LOCSCAS). Encéphale.
Type : autoquestionnaire
Public : adolescent - adulte
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 10 minutes
Modalités d’analyses : cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global de Locus de Contrôle Spécifique aux Comportements Alimentaires des Sportifs ou en score détaillé sur chaque sous-échelle.

Echelle : ISSTIS

Mesure : Internalisation des normes socioculturelles et des idéaux de minceur en sport
Présentation : instrument approprié pour une utilisation auprès d’adolescents et d’adultes français, pratiquant du sport. La version française de l’ISSTIS comporte 10 items et mesure deux dimensions : (a) : Internalisation des normes socioculturelles en sport (5 items), (b) : Internalisation des idéaux de minceur en sport (5 items). Les questions sont présentées sous d’une échelle de Likert à six degrés (1) pas du tout capable à (6) tout à fait capable.
Validation : Stéphanie Scoffier-Mériaux, Claude Ferrand & Fabienne d'Arripe-Longueville (2016): The Internalisation of Socioculturel and Thin-Ideal Standards in Sports scale: Development and preliminary validation in female athletes participating in aesthetic sports, International Journal of Sport and Exercise Psychology , 15:4, 370-378, DOI: 10.1080/1612197X.2015.1122720
Type : autoquestionnaire
Public : adolescents et adultes
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 10 minutes
Modalités d’analyses : Cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global d’internalisation des normes en sport ou en score détaillé sur chaque sous-échelle.

Désengagement moral

Echelle : ECDMS

Mesure : Echelle Courte mesurant le Désengagement Moral en Sport
Présentation : ce questionnaire est composé de 6 items, avec deux sous-échelles de trois items chacune : l’une relative à l’obscurcissement du lien causal (« Ce n’est pas de ma faute ») et l’autre relative à la minimisation ou la distorsion de conséquences (« Ce n’est pas grave »).Les questions sont présentées sous une échelle de Likert en six points allant de (1) « Pas du tout d’accord » à(6) « Tout à fait d’accord ».
Validation : Corrion, K., Scoffier, S., Gernigon, C., Cury, F., & Arripe-Longueville, F. (d’). (2010). Développement et validation d’une Echelle Courte mesurant le Désengagement Moral en Sport (ECDMS). L’Encéphale, 36, 495-503.
Type : auto-questionnaire
Public : adolescents, adultes
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 5 minutes
Modalités d’analyses : cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global de désengagement moral ou en score détaillé sur chaque sous-échelle.

Pression sociale

Echelle : RSRESS

Mesure : Echelle mesurant lescapacités d’autorégulation de la pression sociale
Présentation : La version française du RSRESS comporte 6 items. Les questions sont présentées sous une échelle de Likert en six points de (1) « Pas du tout capable » à (6) « Totalement capable ».
Validation : Corrion, K., Gernigon, C., Debois, N., & Arripe-Longueville, F. (d’) (2013). Factor validity and reliability of the resistive self-regulatory in sport scale (RSRESS) in a French sample. International Journal of Sport Psychology, 44, 128-144.
Type : auto-questionnaire
Public : adolescent - adulte
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 5 minutes
Modalités d’analyses : cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global des capacités d’autorégulation de la pression sociale.

Stéréotypes

Echelle ASES

Mesure : Echelle mesurant les stéréotypes sur les seniors et l’exercice physique.
Présentation : ce questionnaire est constitué de 12 items répartis en trois sous-échelles: (a) barrières psychologiques, (b) croyances sur les effets positifs de l’exercice, et (c) croyances sur les effets négatifs de l’exercice. Les questions sont présentées sous une échelle de Likert en sept points allant de (1) « Pas du tout d’accord » à (7) « Tout à fait d’accord ». Les questions sont présentées sous une échelle de Likert en cinq points allant de (1) « Pas du tout d’accord » à (5) « Tout à fait d’accord ».
Validation : Chalabaev, A., Emilie, M., Corrion, K., Stephan, Y., Clément-Guillotin, C., & Arripe-Longueville, F. (d’) (2013). Development and validation of the Aging Stereotypes and Exercise Scale. Journal of Aging and Physical Activity, 21, 319-334.
Type : autoquestionnaire
Public : adulte
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 10 minutes
Modalités d’analyses : cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global les stéréotypes sur les seniors et l’exercice physique, ou en score détaillé sur chaque sous-échelle.

Echelle : CESS

Mesure : Echelle mesurant les stéréotypes à propos de la pratique de l'activité physique chez les patients atteints de cancer
Présentation : ce questionnaire est constitué de 19 items répartis en cinq sous-échelles: (a) les stéréotypes liés au manque de motivation (b) les stéréotypes liés au manque de capacités physiques, (c) les stéréotypes liés aux effets secondaires des traitements, (d) les stéréotypes liés aux risques de l'exercice, et (e) les stéréotypes liés aux bénéfices de l'exercice. Les participants sont invités à répondre sur une échelle de Likert en 6 points allant de 1 : Pas du tout d’accord à 6 : Tout à fait d’accord.  ValidationFalzon, C., Sabiston, C., Bergamaschi, A., Corrion, K., Chalabaev, A., & Arripe-Longueville, F (d'). (2014). Development and Validation of the Cancer Exercise Stereotypes Scale (CESS). Journal of Psychosocial Oncology, 32(6), 708-726. doi: 10.1080/07347332.2014.955237.
Type : autoquestionnaire
Public : adulte
Utilisation : comparaison de groupes
Passation : 5 minutes
Modalités d’analyses : cette échelle peut être utilisée pour obtenir un score global sur les stéréotypes liés à la pratique de l'activité physique chez les patients atteints de cancer, ou en score détaillé sur chaque sous-échelle.

Echelle : HIV Exercise Stereotypes Scale (HIVESS)

Mesure : Les stéréotypes négatifs et positifs liées à l'exercice chez les personnes vivant avec le VIH
Présentation : instrument approprié pour une utilisation auprès de personnes vivants avec le VIH, de personnels médicaux, et d'adults non-atteintes par le VIH maitrisant la langue française. L'HIVESS comporte 14 items et meusre trois dimensions de stereotypes liés à l'exercice: (1) les bénéfices de la pratique d'activités physiques (5 items), (2) les risques liés à la pratique d'activités physiques (4 items), et (3) le manque de capacités perçues pour pratiquer des activités physiques (5 items). Les questions sont présentés sous forme d'une échelle de Likert en 6 points (1) pas du tout d'accord à (6) tout à fait d'accord. 
Validation : Gray, L., Falzon, C., Bergamaschi, A., Schuft, L., Durant, J., Rosenthal, E., Pradier, C., Duracinsky, M., Rouanet, I., Colson, S.S., & d'Arripe-Longueville, F. (2016). Exercise stereotypes and health-related outcomes in French people living with HIV: development and validation of an HIV Exercise Stereotypes Scale (HIVESS). Health and Quality of Life Outcomes. 14(1):157. [IF = 2.77]
Type : autoquestionnaire
Public : Personnes vivants avec le VIH ou non
Utilisation : Recherche - clinique
Passation : 5 - 10 minutes
Modalités d’analyses : Moyenne de scores des sous-échelles